6 mars 2015

♡ 9 mois avant et après la naissance de mon bébé.


5 mois de grossesse, Maë a déjà trouvé son pouce.
J'ai beaucoup réfléchi et hésité avant de choisir le sujet que j'aborderai en premier sur ce blog. Devrais-je retourner à mes premiers amours pour la mode et le make up ou plutôt serait-ce l'occasion de vous faire découvrir mon doux cocon que le Chéri et moi transformons doucement ? J'aimerais pouvoir tout aborder tout de suite, mais chaque chose en son temps… Puis, je me suis dit pourquoi ne pas vous parler des "9 mois avant et après la naissance de mon bébé". Le timing est parfait puisque Maë vient de fêter ses 9 mois le 21 février dernier.



Non, ce n'est pas un scoop, ma fille est ma passion n° 1 dans la vie (si si, même avant mon joli sac Gucci et ma palette Naked). Donc c'est sans grande surprise que je souhaite consacrer ce premier article à "mon cœur", comme je l'appelle.

Petit retour en arrière : le 11 septembre 2013, j'apprenais la nouvelle la plus bouleversante de ma vie. Bouleversante dans tous les sens du terme, aussi bien de manière positive que négative. Oui parce qu'il faut être honnête, apprendre que l'on est enceinte, CA FAIT PEUR ! Cela veut dire qu'on ne sera plus deux, mais trois… POUR TOUJOURS. Notre vie va changer alors qu'on l'aime beaucoup notre vie du moment, avec ses sorties "Mojito" entre amis organisées à la dernière minute, les soirées ciné en amoureux, les vacances au soleil et le shopping illimité (ou presque). Bref, la vie de jeune femme en couple, mais indépendante et libre. Surtout que pour tout vous dire, les premiers mois de grossesse, c'est loin d'être une partie de plaisir… Entre les nausées, la fatigue extrême, les problèmes de peaux, de dos, de tout, bref, on se sent plus mourir que porter la vie.


Ma lecture hebdomadaire durant ma grossesse.

Petits chaussons offerts par ma grand-mère.

6 mois de grossesse.

Puis, mon ventre s'est arrondi de semaines en semaines et, à 18 SA (semaines d'aménorrhée) soit à environ 4 mois de grossesse, les premiers petits coups se sont fait ressentir. Autant je me suis sentie spectatrice de ma grossesse durant les premiers mois, d'une part parce que mon bidon de femme enceinte (et pas celui de la nana qui a bu trop de Coca) ne s'est installé que vers la fin du 4ème mois, autant je me suis vraiment sentie en harmonie avec mon bébé et moi-même dès le moment où nous avons su qu'on attendait une petite fille (le Chéri en rêvait) et que je l'ai sentie bouger "pour de vrai", ces deux événements s'étant présentés durant le mois de décembre 2013. A partir de là, j'ai vécu une grossesse (presque) parfaite avec tous les petits tracas qu'une femme enceinte peut rencontrer, mais que nous supportons avec "plaisir" pour l'amour de notre futur enfant.


9 mois de grossesse.

Pressée de voir ma fille à 9 mois de grossesse.


2 jours avant d'accoucher.


Mon terme était prévu le 20 mai 2014 et, le jour J arrivé, aucun signe annonciateur d'un accouchement ou de quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Rien. Le calme plat. Donc je me décide à bouger, ranger les papiers, faire 2-3 courses et tiens, pourquoi pas une graaande marche d'une heure, on ne sait jamais. Et bien ça n'a pas loupé : dans la nuit du 20 au 21 mai, vers 3h du matin, les premières contractions se font sentir. D'abord espacées de 20mn, elles finissent par se rapprocher toutes les 3 minutes. J'ai tenu de 5h à 7h30 du matin dans un état second, me permettant même de faire des micro-siestes entre chaque contraction (oui, le corps d'une femme est bluffant). Puis, hop, départ pour la maternité avec le Chéri, car là, ce n'était plus possible. Arrivée à la maternité, j'étais déjà à 4 gros centimètres. 8h30, pose de la péridurale (Monsieur Péridurale, merci mille fois, car j'en ai eu bien besoin avec ce qui va suivre). Dilatation complète à 11h45, on commence gentiment les poussées. Maë s'étant retournée à cause des contractions (elle regardait en haut au lieu de regarder vers le bas), son petit nez s'est bloqué dans mon bassin et l'empêchait de sortir. Au final, avec l'aide d'une ventouse, une épisiotomie et des forceps, nous avons (ENFIN !) rencontré notre fille à 15h47 le 21 mai 2014. Et au même moment, ma deuxième vie venait tout juste de commencer.


Maë, née le 21 mai 2014 à 15h47 - 48cm pour 2,980kg d'amour.
Nous sommes rentrés tous les trois à la maison le 24 mai et avons doucement pris nos marques et appris à nous connaître. Les débuts de jeunes parents ne sont pas faciles avec l'arrivée, quelques jours après mon accouchement, d'un vilain Baby Blues (pour maman bien sûr et même un peu pour papa !) qui a duré une bonne semaine. Cette période un peu déprimante où votre cerveau cogite bien trop et vos pensées sont embrouillées n'est pas évidente à gérer. On se surprend à imaginer un futur qu'on ne souhaite pas et on culpabilise beaucoup de l'avoir ne serait-ce qu'imaginé un seul instant. Oui, j'ai aimé ma fille dès la première seconde où elle est arrivée dans ce monde et oui, je l'aime plus que tout à l'heure d'aujourd'hui. Mais non, je ne pense pas que devenir mère est aussi simple que ça. Ça demande du temps et c'est avec ce temps là qu'on apprend tous les jours à être une meilleure mère pour son enfant. Il nous faut 9 mois pour apprendre à adopter son corps de femme enceinte et tout ce qui va avec. Il nous faudra certainement une vie entière pour savoir élever son enfant du mieux possible selon ses convictions et propres croyances. Ah oui, parce qu'il y a autre chose à savoir : durant la grossesse, on vous donne mille et un conseils sur ce que vous devriez faire/ne pas faire et vous-même avez une idée plus ou moins précise de ce que vous souhaitez pour votre bébé. Et bien sachez que c'est pire lorsque vous aurez accouché. Vous serez constamment jugées et pointées du doigt et, aussi étonnant que cela puisse paraître, souvent de la part de personnes qui n'ont eux-mêmes pas encore d'enfants ! Vous vous étiez mis en tête de toujours faire ci et de ne jamais faire cela. Puis, le moment venu, vous vous rendez compte que vos plans ne tiennent plus la route. C'est ça devenir mère. C'est mettre de côté tous les livres et la théorie et n'écouter que soi-même, car au final l'instinct maternel est bien plus fort que tout le reste.

Premier jour de retour à la maison.
 


En écharpe, tout contre maman.

Depuis le jour où j'ai appris ma grossesse à aujourd'hui, un peu plus de 18 mois plus tard, j'ai beaucoup ri, pleuré, déprimé, aimé, douté. Notre parcours a été semé d'embûches entre un allaitement que j'ai pensé impossible alors que tout allait bien, une fatigue inévitable qui irrite autant le Chéri que moi-même, un bébé adorable mais qui est passé par presque 2 mois de coliques. Pourtant, ce que je garde réellement au fond de mon cœur, ce sont tous ces moments où Maë s'est endormie dans mes bras en souriant aux anges, sa première cuillère de carotte, sa première roulade dos-ventre, son premier Noël en famille, le regard amoureux de son père lorsqu'il pose ses yeux sur elle, ma petite marmotte qui a fait ses nuits très rapidement et qui, encore aujourd'hui, dort au moins 15h par jour au total (siestes comprises). Je me souviens avoir quelques fois posé des questions à ma mère qui me répondait parfois qu'elle ne se souvenait plus ou qu'elle n'était plus sûre. A chaque fois, je pensais "mais comment peut-on oublier ?". Et bien oui, on oublie beaucoup, surtout les moments un peu plus difficiles. Nous sommes faites pour garder en soi le meilleur et ce qui nous a rendue heureuse. Je pense que c'est aussi pour cela qu'un couple est prêt à faire d'autres enfants malgré les difficultés rencontrées avec son premier bébé.

Noël 2014.

Ma fille n'a que 9 mois et je suis déjà émerveillée par tout ce que nous avons vécu depuis sa naissance. Je ne m'oublie pas en tant que femme, mais il est évident que je ferai TOUT pour elle et qu'elle restera toujours ma priorité. J'ai hâte de voir ce que la vie nous réserve.

28.02.2015, le jour de mon 24ème anniversaire - mon plus beau cadeau.

Et vous, les mamans et futurs mamans, comment avez-vous vécu votre grossesse ? Et les jours/mois/années qui ont suivi la naissance de votre petit chou ?

©JenAndBeauty

30 commentaires:

  1. Coucou! :)
    Ton article est très touchant, à toi ton chéri et ta petite Maë je vous souhaite tout le bonheur du monde. Tes photos sont magnifiques, longue vie à ce blog!
    Bon week-end et à bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mille fois pour tes gentils mots, c'est adorable. Je te fais de gros bisous !

      Supprimer
  2. Article très touchant :)

    Ton accouchement n'a pas été facile mais ça en valais la peine car tu as une magnifique famille et j'adore vous suivre chaque jour dans votre quotidien :)

    Je n'ai pas encore d'enfants mais j'ai hâte de connaître ces sensations et ce sentiment.

    Ton blog commence bien, j'ai hâte de voir la suite ^^

    (@_Lola151719_)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message ! Ça me va droit au cœur. Je me réjouis que tu vives cette difficile, mais merveilleuse aventure. Bisous ma jolie

      Supprimer
  3. Mdr, c'est marrant, j'ai également appris que j'étais enceinte un 11 septembre et le terme est prévu pour le 20 mai 2015. En tous cas, je te comprend parfaitement quand tu dis qu'on ne sait pas trop ce qui nous attend. On appréhende, on se pose mille questions. C'est assez dure d'admettre que notre vie va changer... Mais bon quand je sens ma petite qui bouge dans mon petit bidon, c'est tellement merveilleux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est drôle, quelle coïncidence ! Profite bien des dernières semaines de grossesse et d'avoir ta puce rien que pour toi. Des gros bisous

      Supprimer
  4. Enfin le premier article et pas des moindres super idée ce sujet!!!!
    Alors j'ai accouché en juin 2014 et les débuts de ma grossesse ont pas été facil a cause d'une suspicion de trisomie 21 qui m'a complètement déprimé.
    A 12 sa j'ai effectué un trrophoblaste qui c relève negatif donc a partir de la j'ai pu vivre ma grossesse sereinement.
    mon bébé a 8mois et je n'imagine plus ma vie sans lui je l'aime d'un amour incroyable lol.
    j'ai pu suivre tes debuts de jeune maman et autant te dire que cela m'a bien aidé surtout ton soutien pour alaitement encore merci mille fois t'es un amour reste comme tu es surtout! !!
    Bisous a vous deux 💋💋💋

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'imagine que tu as dû être dans tous tes états en apprenant cette suspicion ! Je suis ravie de savoir que j'ai pu aider un petit peu avec mon vécu concernant l'allaitement. Des milliers de bisous ma jolie !

      Supprimer
  5. Ton article est top ! Moi j'ai vécu une grossesse parfaite selon la sage femme: +10kg sur la balance, quelques nausées au début mais je les avais que le samedi ^^ mais une vilaine gastro en plein mois de juin. Mon accouchement c'est passer parfaitement bien malgré les 13h de travail et une episiotomie. Comme toi j'ai fais un baby blues, je faisais que de pleurer et je suis meme aller dormir chez mes parents alors que Noé n'avait qu'une semaine de vie, je culpabilisais de le laisser avec mon copain et sa grand mère mais ça m'a quand même fait de bien de pouvoir dormir. Les premiers mois de Noé ont été très difficile, il pleurait du lever au coucher, j'en pouvais plus. La il va sur ses 5 mois et c'est de l'histoire ancienne, j'ai meme oublier a quel point ca avait été dur ^^. Maintenant c'est que du bonheur, le voir évoluer de jours en jours c'est magique, ça passe tellement vite c'est impressionnant.

    P.S: je te suis depuis peu sur Instagram et j'adore ton compte et je sens que je vais adorer ton blog aussi (: et ta petite puce est magnifique. ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, c'est fou comme on oublie les étapes un peu pénibles. Je suis heureuse de savoir que les choses vont mieux maintenant ! Des gros bisous.

      Supprimer
  6. Jadore cet article ! Mon bébé Lenny est né au même poids & taille que ton bébé . J'ai eu les contractions dans les reins (17h de travail et 10 min à pousser) et aujourd'hui il a 2 mois et je suis très heureuse de vivre cela . Un amour aussi fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle coïncidence ! Nous avons fait deux petites crevettes ;) Je te souhaite plein de bonheur avec ton fils !

      Supprimer
  7. Coucou Jen, je te suis depuis pas mal de temps sur instagram et je ne me lasse pas de te lire !
    Mon Chéri et moi essayons d'avoir un bébé depuis 1 an environ et quand je lis tes articles ça me motive car ça vaut le coup :)
    Tu es une femme et une mère merveilleuse et je te remercie de partager avec nous ces petits morceaux de vie.
    Je vous souhaite à ta famille et à toi tout le bonheur possible. Grosses bises <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci mille fois pour cet adorable message ! Je te souhaite de connaître bientôt ce bonheur avec ton chéri. Ne baissez surtout pas les bras, ça vaut vraiment le coup comme tu le dis. De gros bisous.

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis pas maman, et je ne le serais pas avant deux ans je pense.. Mais ton article m'a beaucoup touchée, et surtout il m'a rassurée. Ayant des neveux et nièces, j'ai entendu beaucoup de personnes qui disait " ne fait pas ce genre de choses " et je me suis toujours promise de ne pas le faire, pour ne justement jugée personne!
    En tout cas, malgrès tes doutes, tes moments ou tu relâches (ce qui est normal) je trouve que tu es une bonne maman, et une très jolie femme!
    J'espère avoir des enfants dans quelques années et pouvoir te faire partager mon quotidien :)
    Des gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, les gens te diront souvent ce que tu devrais faire/ne pas faire avec ton bébé, mais au final, chaque bébé est différent et chaque maman aussi ! Donc chacun sa méthode et tout le monde est heureux ;) Je te souhaite de vivre cette belle aventure lorsque vous serez prêt avec ton chéri. Merci pour tes gentils mots. Doux bisous

      Supprimer
  10. J'adore te lire ! Tu écris tellement bien, les bon mots, les mêmes ressentis, ta vie de maman et puis Maë ! Elle est si jolie ! J'aime nos nouvelles vie de maman. Continue d'écrire, et n'écoute que toi ! Tu as raison trop de critique et remarque pour rien.. Hâte de lire un nouvel article !! Bonne soirée et plein de bonne choses pour vous trois. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mille fois pour ton adorable commentaire, il me va droit au coeur. xx

      Supprimer
  11. Ouah oh ! Voila ce que je vais envie de dire apres avoir lu ton texte. Tu écris tellement bien. Et jeune maman de bientot 24 ans que je suis, mon ressenti quant à ma nouvelle vie depuis la naissance d'Emma est exactement le même que le tien. Baby blues, jugements, critiques et conseils en tout genre, moments de doutes, fatigue, tout ceci n'est pas simple à gerer. Mais on oublie vite pour ne garder que le meilleur. De mon point de vue, tu es une maman formidable, et j'adore voir la jolie Maë évoluer au fil des mois. Bisous ma puce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, on ne retient que le meilleur et c'est bien ce qui compte au final. Notre vie de maman n'est pas de tout repos, mais on en savoure chaque instant… <3

      Supprimer
  12. Magnifique choix de premier article ! J'ai adoré le lire ! Tu as une façon d'écrire qui facilite la lecture et qui passionne . Treicy -Heaven D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma chérie, je suis heureuse que tu ait apprécié. <3

      Supprimer
  13. A la lecture, les larmes me sont montées... Ton article est adorablement bien écrit et ton amour pour ta petite fée transpire à travers ton texte, j'ai adoré. Mon fils n'a que 3 semaines et 3 jours, mais c'est vrai que tous ces moments où l'on déploie toutes nos forces, alors qu'on est épuisés, pour le soulager de ses maux de ventres sont vite oubliés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma belle, j'ai vraiment écris à coeur ouvert et je suis contente de voir que cela s'est ressenti. Mille bisous

      Supprimer
  14. A la lecture, les larmes me sont montées... Ton article est adorablement bien écrit et ton amour pour ta petite fée transpire à travers ton texte, j'ai adoré. Mon fils n'a que 3 semaines et 3 jours, mais c'est vrai que tous ces moments où l'on déploie toutes nos forces, alors qu'on est épuisés, pour le soulager de ses maux de ventres sont vite oubliés !

    RépondreSupprimer
  15. Magnifique article, très touchant. J'ai l'envie de devenir mère depuis longtemps mais les études repousse cet échéance. Et ton article, ton vécu de jeune maman me donne encore plus envie de concevoir mon mini-moi :) Reste comme tu es car tu dois être juste géniale autant en tant qu'amie, femme, maman... Je découvre ton blog aujourd'hui via instagram et cest fabuleux. Merci de partager tes doux moments avec nous ! je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai moi aussi posé des questions à ma maman qui me répondait assez souvent "oh ça fait longtemps je ne me rappelle plus." je me suis aussi demandée "mais comment est ce possible de ne plus se rappeler?!" :-D
    Il se passe tant de chose pendant leur première année.
    C'est époustouflant comme ils apprennent vite, comme ils grandissent et changent.
    Mais quel bonheur de voir les petits humains qu'il deviennent <3

    RépondreSupprimer
  17. coucou je te suis depuis un petit moment sur insta et voila seulement que je découvre ton blog que je trouve très bien ! Moi je suis enceinte de 2 mois et entre dans mon 3em et je ne vis pas très bien ce début de grossesse (qui est désirée depuis longtemps pourtant) mais avec les nausées vomissements et fatigue c'est loin d'être épanouissant ! Dailleur je me demande si ça le deviendra je n'arrive pas a me projeter avec cet état second c'est terrible. J'ai toute la journée cette envie de vomir, mange presque rien. Je vais attendre et écouter toutes celles qui me disent que ca va passer grand max au 4em mois mais je trouve vraiment le temps long....

    RépondreSupprimer
  18. J'ai la joie de te suivre sur Instagram depuis quelques temps, et tu fais partis des super mamans que j'admire.
    J'ai eu la larmes a l'oeil en lisant ton si beau texte.
    Chlo'

    RépondreSupprimer