5 février 2016

♡ Et le deuxième, c’est pour quand ?



Et le deuxième, c’est pour quand ?
Je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a posé cette question…

Pour tout vous dire, je n’en sais trop rien. Avant même d’avoir Maë, je m’étais toujours dit que je ferais comme ma maman : des enfants rapprochés, environ 18 mois d’écart. Force est de constater que le délai est largement dépassé. Lorsque que j’approchais gentiment de la date fatidique des 9 mois de Maë, ce « projet » a fait surface durant un court instant dans mon esprit. Vite balayé, ce n’était pas le moment disais-je. Et le temps a fini par passer. Aujourd’hui, Maë a 20 mois et devient de jour en jour plus autonome, plus débrouillarde, une vraie petite fille. Nous sommes très complices toutes les deux. Et là, le genre de pensée qui me fait douter commence à prendre de plus en plus de place dans ma tête : serais-je capable d’aimer un deuxième enfant aussi fort que Maë ?

J’ai vécu une merveilleuse grossesse, un bel accouchement et, à bientôt 2 ans, Maë fait notre joie au quotidien. Suis-je vraiment prête à laisser un peu de place à un deuxième petit être ? Et si cette deuxième grossesse/ce deuxième accouchement ne se passait pas du tout comme la pemière fois ? Si ce deuxième enfant ne fait pas ses nuits/siestes, serais-je capable de le supporter ayant été chanceuse avec Maë ? Et alors que toute mon attention et mon planning tourne autour d’un seul enfant, comment pourrais-je m’organiser avec deux ? Bref, mille et une questions qui se bousculent au portillon.

Je sais sans l’ombre d’un doute que je souhaite un deuxième enfant, vivre une nouvelle grossesse, en savourer chaque minute qui passe. Mais plus le temps défile et plus j’aime notre vie à trois. Je ne regrette pas d’avoir laissé un peu plus de temps que je me l’étais imaginé, car au final, Maë sera assez grande pour comprendre ce qu’il se passe. Au niveau pratique également, je me dis que gérer une petite fille et un bébé sera peut-être plus envisageable pour moi. Dans tous les cas, et pour répondre aux questions qui me reviennent souvent sur Instagram : oui, nous souhaitons donner un petit frère ou une petite sœur à Maë. En revanche, non, rien n’est encore prévu. Et c’est ce qui rend chaque jour qui arrive un peu plus excitant. Affaire à suivre mes jolies…


4 commentaires:

  1. Pareil dans mon idéal j'avais dit 3 enfants avec si possible 2 ans d'écart entre chaque. Ma mini va avoir 2ans en avril et je ne suis pas prête d'en avoir un autre. Je l'aime trop et j'ai tellement peur de retomber enceinte maintenant et de laisser passer à côté son enfance ne pas en profiter au maximum par peur d'être débordée, me séparer en deux. ..Et puis c'est tout une organisation à repenser pour ma part il faudrait déménager ... Enfin c'est vraiment pas pour Demain la veille (enfin qui sait ��)

    RépondreSupprimer
  2. Moi pareille me suis poser mille fois la question est que je pourrai aimer un autre bebe autant que j aime Glorya ... et j ai pas envie de la laisser de cote a cause d un nouveau ne .. elle en souffrirait et je ne me vois pas encore avoir 2 petits bouts a la maison... elle devient aussi autonome independante sa petite vie a la maison ... et je commence mnt a prendre soin de moi enfin ... du coup on va je pense attendre encore un peu qu elle est 4-5 ans ... et que ce soit une petite fille je pensr ce sera plus gerable ... gros bisous a vous deux les filles ...

    RépondreSupprimer
  3. Relire cet article et savoir que bébé #2 est en route, j'aime beaucoup ! Félicitations ! Je te suis depuis quelque temps déjà et j'aime beaucoup tes publications (instagram, blog). Suivre ta grossesse est juste génial. Désormais j'attends tes articles avec impatience. Léa.

    RépondreSupprimer
  4. Relire cet article et savoir que bébé #2 est en route, j'aime beaucoup ! Félicitations ! Je te suis depuis quelque temps déjà et j'aime beaucoup tes publications (instagram, blog). Suivre ta grossesse est juste génial. Désormais j'attends tes articles avec impatience. Léa.

    RépondreSupprimer